Page 1 sur 1

La LPO et l'objectif de Zéro Artificialisation Nette (ZAN)

Message non luPosté: 16 Nov 2020, 18:23
de Paul Vincent
A l'occasion de discussions pour un Plan de relance post Covid19, La LPO Ligue pour la Protection des Oiseaux https://www.lpo.fr/ a fait des propositions pour ralentir l’extension des villes et l'artificialisation des sols, en rappelant les mesures déjà prises en ce sens par les pouvoirs publics pour stopper cette évolution :
= Les lois sur l’urbanisme (lois SRU (2000), Grenelle II (2010)
et ALUR (2014)) visaient à limiter la périurbanisation à travers
les documents d’urbanisme.
= La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche
(2010) a fixé un objectif de réduction de moitié à l’horizon
2020 du rythme d’artificialisation des terres agricoles.
= L’ODD 15 de l’Agenda 2030 de l’ONU adopté par la France
(« préserver et restaurer les écosystèmes terrestres »).
= Le plan biodiversité publié en juillet 2018 vient conforter
et renforcer cette ambition en fixant un objectif de
Zéro Artificialisation Nette (ZAN).
= L’instruction du Gouvernement du 29 juillet 2019 relative à
l’engagement de l’État en faveur d’une gestion économe de
l’espace et la création de l’Observatoire de l’Artificialisation
des Sols.

Atteindre cet objectif réclame un changement de paradigme,
changement qui implique une révision de nombreuses dispositions
législatives ou réglementaires. La LPO, en tant
qu’ONG impliquée dans la conservation de la biodiversité et
des espaces naturels, développe dans le texte suivant une analyse
et des recommandations en vue de cet objectif :
2020-propositions de la LPO zan_lpo.pdf
10 pages !
(2.5 Mio) Téléchargé 3 fois

Note : l'association locale LPO Rhône https://www.lpo-rhone.fr/ est
notamment l'un des membres du réseau associatif de la Charte des Monts d'Or .