Entraide et solidarité au coeur de notre identité

Entraide et solidarité au coeur de notre identité

Message non lude Paul Vincent le 11 Déc 2013, 19:30

Extrait d'un article paru le JEUDI 7 NOVEMBRE 2013
dans LE PROGRES, page 1 du cahier central

--------
les spécialistes de l’évolution affirment qu’entraide et solidarité
sont au coeur de notre identité, car elles ont permis à l’humanité de survivre.
La loi de la jungle est loin d’être cette lutte féroce au sein des espèces –

L'article cite 4 auteurs qui traitent de la question :

-------------------------

- Dans Cessez d’être gentil, soyez vrai ! (aux Editions de l’Homme, 2001), le psychothérapeute Thomas d’Ansembourg ne nous propose pas d’en finir avec la gentillesse, mais de comprendre ce qu’elle est réellement. Selon lui, il est «tragique» de croire que prendre soin des autres oblige à se couper de soi. Une vision en noir et blanc qui mène à deux dérives : « Je n’en fais jamais assez pour les autres » ou « Je ne donne rien pour ne pas me sacrifier. » Or la vraie bienveillance, celle qui nourrit et équilibre, procède d’un double mouvement : envers autrui et envers soi même.

- Selon le philosophe Fabrice Midal, « la nature du coeur humain est une bonté primordiale, qui reconnaît la fragilité et l’unicité de chaque être humain, y compris la sienne ». Et les progrès de la science lui donnent raison.
Aujourd’hui, les spécialistes de l’évolution affirment qu’entraide et solidarité sont au coeur de notre identité, car elles ont permis à l’humanité de survivre.
La loi de la jungle est loin d’être cette lutte féroce au sein des espèces – des comportements solidaires chez les dauphins, les grands singes et les corbeaux ont ainsi été observés.
L’homme n’est donc pas un loup pour l’homme, contrairement à ce que nos vies stressées et nos relations tendues nous font penser.

- En réalité, comme d’autres animaux sociaux, nous sommes génétiquement dotés d’empathie. Dans L’Art de la gentillesse, le philosophe et psychothérapeute Piero Ferrucci explique que les pleurs d’un nouveau né déclenchent ceux de ses voisins de maternité. Non parce que le bruit les dérange – d’autres stimulations sonores de même volume les laissent indifférents –, mais parce qu’ils s’émeuvent et lancent l’alerte générale ! Une fois adultes, nous oublions parfois de pleurer avec les autres…

- Retrouver cette bienveillance naturelle qui sommeille en nous est un exercice pas toujours évident, mais qui nous rend gagnants. La coach Juliette Tournant, auteure de La Stratégie de la bienveillance, recommande de faire une expérience toute simple : saluez d’un grand sourire la boulangère, la caissière du supermarché, le guichetier dans le métro, et vous constaterez qu’une majorité de vos interlocuteurs s’illuminent instantanément. « La bienveillance est contagieuse, observe la coach. En fait, c’est comme si nous nous promenions avec un microclimat autour de nous.
Nous recevons du monde ce que nous y diffusons. »

.....
Karen Isère
Psychologies.com
Paul Vincent
 
Messages: 2715
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: Entraide et solidarité au coeur de notre identité

Message non lude Paul Vincent le 22 Mar 2015, 19:41

;) A NE PAS OUBLIER : entraide et solidarité sont au coeur même de notre identité, car elles ont permis dès la préhistoire à l’humanité de survivre ! - voir ci-dessus -

:arrow: L'article paru le DIMANCHE 22 FÉVRIER 2015 dans LE PROGRES, page 9, va dans le même sens
pour mieux comprendre cette fois les tendances profondes de nos compagnons domestiques :
Pourquoi les chats n’obéissent-ils pas comme les chiens ?
Fichiers joints
PDF-Page_9-ouest-lyonnais-et-val-de-saone_20150222.pdf
(144.84 Kio) Téléchargé 254 fois
Paul Vincent
 
Messages: 2715
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54




Retourner vers développement durable

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron