ALERTE contre la PYRALE DU BUIS

ALERTE contre la PYRALE DU BUIS

Message non lude Paul Vincent le 22 Avr 2014, 17:42

Une information de DARDILLY ENVIRONNEMENT ET AVENIR qui peut intéresser d'autres communes...
Chers Adhérents Bonjour,
En PJ article du Progrès de ce jour concernant des attaques de pyrales de buis à ... Tassin. Sur Dardilly, vous êtes déjà nombreux à me signaler les mêmes méfaits de cette chenille dévoreuse.
Tous ceux qui me le signalent reçoivent gratuitement des capsules de DELFIN pour traiter (si elles ne rentrent pas dans vos boites à lettres, je les scotche dessus).
J'en profite pour vous rappeler que le DELFIN est un PRODUIT BIO (bactérie) et PRO acheté par DEA par l'intermédiaire de Vincent Ducreux. Après avoir ingéré la bactérie les chenilles cessent de s'alimenter, puis meurent au bout de 2 à 3 jours où vous les retrouvez noircies.
Autre précision : si vous n'utilisez pas tout le produit préparé d'un coup, vous pouvez conserver ce qui reste dans votre pulvérisateur, à l'abri de la chaleur et de la lumière, pour un traitement ultérieur.
Naturellement vôtre,
Michel Gaucher mi.ch.gaucher@orange.fr
http://www.dardilly-environnement-avenir.fr/
Fichiers joints
LP Pyrale du Buis 22 avril 2014.jpg
Paul Vincent
 
Messages: 2560
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: ALERTE contre la PYRALE DU BUIS

Message non lude Paul Vincent le 26 Avr 2014, 12:01

Réponse de DEA aux mails de demande de produit de traitement des buis pour combattre la chenille de la PYRALE DU BUIS dans le respect de l'environnement.

Bonjour

DEA (Dardilly Environnement et Avenir) a lancé l’alerte auprès de ses adhérents début août 2013 en donnant des informations sur ce papillon nouveau venu dans la région, et surtout sur ses chenilles dévastatrices avec les moyens de les combattre. Cela a permis de sauver des buis infestés, mais pas tous.

Sachant que le problème allait revenir en 2014, DEA a acheté en gros conditionnement, avec le concours d’un arboriculteur adhérent, un produit de traitement pro et bio, le DELFIN. C’est ce produit, conditionné en capsules de 10g à diluer dans 10l d’eau qui est à pulvériser dans les buis à la première apparition de chenilles. Ces capsules sont données par DEA à ses adhérents dont les buis sont atteints.

Il existe en jardinerie des produits semblables à base d’une bactérie, le bacillus thuringiensis.

Cette année les sentinelles de DEA ont donné l’alerte début avril avec l’apparition de nouvelles chenilles. Cette alerte a été répercutée au sein de DEA et la distribution de traitement a commencé … Elle se poursuit et il faudra sons doute la renouveler.

Vous comprendrez qu’il est impossible pour DEA de répondre de la sorte dans tous les Monts d’Or et ailleurs …

D’autres associations pourraient s’inspirer des actions de DEA pour combattre ce nouveau fléau.

Naturellement vôtre

Michel Gaucher
Président de DEA

En PJ les informations parues dans le bulletin trimestriel d’octobre 2013 diffusé auprès de nos adhérents.
Fichiers joints
PYRALE page 6.jpg
PYRALE page 7.jpg
Paul Vincent
 
Messages: 2560
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: ALERTE contre la PYRALE DU BUIS

Message non lude Paul Vincent le 26 Avr 2014, 12:15

Mode d'utilisation et précautions d'usage du DELFIN
Fichiers joints
Utilisation DELFIN.jpg
Paul Vincent
 
Messages: 2560
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: ALERTE contre la PYRALE DU BUIS

Message non lude Paul Vincent le 29 Avr 2014, 00:35

Pyrale du Buis, discutez-en autour de vous (amis, voisins, associations...° !
... pour que le maximum de personnes prenne conscience du problème et sache comment réagir si la pyrale est détectée !

Notamment dans les associations :
- une discussion en aparté à l'AG du CTVS a permis d'apprendre que les buis sont actuellement en partie attaqués à Fleurieu/S (et aussi à Fontaines/S)
- le sujet a aussi été discuté au cours de l'AG de la FRAPNA avec signalement des dégâts aussi à St-Priest, c'est-à-dire dans l'est lyonnais, et dans bien d'autres communes encore.
Une suite très intéressante est fournie ici par bernard.barc@wanadoo.fr représentant l'association des Naturalistes rhodaniens au sein du CA de la FRAPNA Rhône, qui nous transmet l'expérience de ces deux associations, avec 3 photos très précises prises respectivement à LISSIEU en août 2013 et en ce mois d'avril à ST-PRIEST et en plein LYON:

La Pyrale du Buis (Diaphania perspectalis)
Cette magnifique pyrale originaire du Japon, a commencé à envahir l’Europe par l’Allemagne, puis la France par l’Alsace (vers 2005). Elle est apparue dans le Rhône en 2013.
Le papillon vole à partir du mois de juin, mais ne nous a été signalé que le 1er août 2013 à Genas (Ph. Pades), puis de façon régulière jusqu’à la fin octobre dans 6 communes de l’agglomération.
Les chenilles écloses fin 2013 ont hiverné et sont redevenues actives en mars-avril 2014. Elles se nymphosent en mai et le papillon volera à partir de juin (il est nocturne et attiré par la lumière).
L’agglomération lyonnaise, dans son ensemble, est infestée (Lyon, Sainte-Foy-lès-Lyon, Saint Priest, Caluire, Craponne, Irigny etc…), mais il semble que, hors agglomération et à plus haute altitude, les buis ne soient pas encore touchés (Ils étaient intacts au Mont Verdun et à Charnay). Malheureusement, l’importance de l’invasion en plaine permet de craindre une extension de l’infestation l’année prochaine.
Toutes les observations, principalement hors de l’agglomération, sont les bienvenues. Les adresser à bernard.barc@wanadoo.fr. (FRAPNA et Naturalistes rhodaniens)
En allant sur internet à « Pyrale du buis » vous trouverez toutes les informations « utiles » pour vous protéger de cette espèce invasive.
(FRAPNA et Naturalistes rhodaniens)
Pyrale du buis.doc
(20.5 Kio) Téléchargé 151 fois
Fichiers joints
3195 Diaphania perspectalis  013 08 22 LISSIEU  BBMP 076.jpg
LISSIEU 22/08/2013
3195 Diaphania pesrpectalis 10 04 2014 Saint-Priest PICH copie.jpg
SAINT-PRIEST 10/04/2014
Pyrale du buis 24 04 2014 Cathédrale (Rue Tramassac).  P1200762.JPG
Près de la Cathédrale (rue Tramassac à LYON) 24/04/2014
Paul Vincent
 
Messages: 2560
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: ALERTE contre la PYRALE DU BUIS

Message non lude Paul Vincent le 15 Mai 2014, 18:53

Un DOSSIER très intéressant pour la lutte contre la Pyrale du buis
est mis à la disposition de tous par DEA sur son site http://www.dardilly-environnement-avenir.fr/
Fichiers joints
Dossier_Pyrale_DEA_2014.pdf
4 pages avec photos et conseils pratiques...
(1014.19 Kio) Téléchargé 150 fois
Paul Vincent
 
Messages: 2560
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: ALERTE contre la PYRALE DU BUIS

Message non lude Paul Vincent le 10 Juin 2014, 12:24

MESSAGE de Jean-Yves Barbier jybarbier@numericable.com conférencier de la Soirée Prévention (ambroisie, pyrale du buis, chenille processionnaire, tique)
du Vendredi 13 juin à COUZON

- Voir viewtopic.php?f=14&t=1731
Bonjour,

Sur les conseils de Bernard Barc, je vous transfère le message que j'ai
adressé hier à Liliane Besson, élue de Couzon-au-Mont-d'Or, qui m'a
sollicité pour intervenir, entre autres, sur le thème de la pyrale du buis.
Il me dit que votre association est déjà sensibilisée aux menaces que
représentent les ravages de cette si prolifique chenille et
pense à juste titre que la coordination des éventuelles actions sur
l'ensemble du massif serait souhaitable.

J'espère que le constat d'un début de présence de la pyrale du buis dans les
zones naturelles les plus à l'est des Monts d'or, pourra constituer une
information utile à tous et contribuer à l'efficacité d'action coordonnées.

Restant à votre disposition pour échanger à ce sujet, recevez mes meilleures
salutations.

Jean-Yves Barbier
10, rue Docteur Jean Barbier
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon
Mob. 07 62 14 35 60

_____

De : Jean-Yves Barbier jybarbier@numericable.com
Envoyé : vendredi 30 mai 2014 16:25
À : Liliane Besson (lilianebesson@wanadoo.fr)

Objet : Présence de pyrale du buis dans les Monts d'Or


Madame,

Je vous confirme mon accord pour intervenir le 13 juin à 19 heures lors de
la soirée Environnement que votre équipe municipale nouvellement élue
souhaite organiser à Couzon-au-Mont-d'Or sur le le thème de la prévention.

* Prévention contre la prolifération de l'ambroisie dont le pollen est
responsable d'allergies

* Prévention contre les morsures de tiques pouvant véhiculer la
bactérie à l'origine d'une épidémie de borréliose de Lyme.

* Prévention contre les chenilles processionnaires du pin dont les
poils urticants posent des problème de santé humaine et animale.

* Prévention contre la pyrale du buis dont la récente introduction en
Europe et la prolifération menacent les buis ornementaux.


Pour préparer cette intervention je me suis rendu à Couzon hier jeudi 29 mai 2014.

Comme vous la savez, la commune de Coupon-au-Mont-d'Or se situe à
l'extrémité orientale du massif calcaire des Monts d'Or.
Sa partie urbanisée se développe en bord de Saône au pied d'une "montagne"
boisée classée en zone écologique de nature remarquable ZNIEFF1.
Les sous bois des forêts de feuillus comportent de nombreuses formations
naturelles de buis. Je souhaitais vérifier si la pyrale qui ravage
actuellement les buis ornementaux des parcs et jardins de l'agglomération
lyonnaise menaçait aussi concrètement les buis sauvages de votre commune.

J'ai donc emprunté la route de Poleymieux qui permet de rejoindre le sommet
d'un pli calcaire en traversant la zone naturelle dans l'axe sud-est /nord-ouest d'une
ligne à haute tension. (Voir http://www.geoportail.gouv.fr/accueil et aller à
rte de poleymieux, 69270 Couzon-au-Mont-d'Or)

A peine sorti du village, au niveau de la dernière habitation, (Longitude
4° 49' 25" E, Latitude 45° 50' 56" N, altitude environ 316 m) j'ai remarqué une
haute haie de buis non taillés présentant les premiers signes d'attaque de
la pyrale. Extrémité de jeunes pousses dévorées, feuilles jaunies rongées
par les chenilles de premier stade larvaire, feuilles découpées, soies et
boulettes d'excréments, feuilles collées entre elles. Même si tous ces
signes étaient encore très peu nombreux et ne pouvaient alerter qu'un
observateur averti, il fallut se rendre à l'évidence : la chenille ravageuse
était bien là (photo 8313).
IMG_8313.JPG
IMG_8313.JPG (47.05 Kio) Vu 2864 fois

Ayant alerté la propriétaire, nous avons également trouvé une chrysalide,
vite écrasée.

J'ai ensuite poursuivi ma route jusqu'à l'intersection avec la route du
Génie, au crêt d'Albigny qui culmine à 423 m. J'ai garé ma voiture et décidé
d'aller observer de plus près des buis suspects observés dans les talus de
la montée et de profiter des sentiers qui la longent pour pénétrer dans la
forêt.

Si la présence de la pyrale n'est pas encore généralisée et pourrait encore
rester invisible pour la plupart des promeneurs, je dois néanmoins signaler
plusieurs observations incontestables et particulièrement inquiétantes au
regard de la capacité du papillon de nuit à se multiplier par 100 à chacune
des trois générations annuelles
habituellement constatées.

Photos 8316 et 8318 : une chenille prête à muer, débusquée entre des
feuilles collées par des soies et aspirant à y retourner. (Longitude 4° 49'
7" E, Latitude 45° 51' 5" N, altitude environ 391 m)
IMG_8316.JPG
IMG_8316.JPG (60.09 Kio) Vu 2864 fois
IMG_8318.JPG
IMG_8318.JPG (59.86 Kio) Vu 2864 fois


Photos 8319, 20 et 23 : Une chrysalide dans un cocon aménagé entre des
feuilles. (Longitude 4° 49' 14" E, Latitude 45° 51' 8,4" N, altitude environ
388 m)
IMG_8319.JPG
IMG_8319.JPG (55.04 Kio) Vu 2864 fois
IMG_8320.JPG
IMG_8320.JPG (40.99 Kio) Vu 2864 fois
IMG_8323.JPG
IMG_8323.JPG (33.72 Kio) Vu 2864 fois


Photo 8330 : une chenille sortie d'un écheveau de soie et une feuille
dévorée. (Longitude 4° 49' 20" E, Latitude 45° 51' 4,8" N, altitude environ
371 m)
IMG_8330.JPG
IMG_8330.JPG (64.54 Kio) Vu 2864 fois


Photo 8353 : une chenille à l'abri de fils de soies. (Longitude 4° 49' 12"
E, Latitude 45° 51' 9,2" N, altitude environ 364 m)
IMG_8353.JPG
IMG_8353.JPG (52.15 Kio) Vu 2864 fois


Photo 8360 : une autre dans la même situation. (Longitude 4° 49' 11,7" E,
Latitude 45° 51' 9,2" N, altitude environ 389 m)
IMG_8360.JPG
IMG_8360.JPG (53.16 Kio) Vu 2864 fois


Photo 8363 : le bas d'un buisson entièrement sec et défolié préfigure-t-il
ce qu'il pourrait advenir des buis sauvages des Monts d'Or ?
(Longitude 4° 49' 5,8" E, Latitude 45° 51' 9,3" N, altitude environ 413 m).
IMG_8363.JPG
IMG_8363.JPG (87.2 Kio) Vu 2864 fois


En poursuivant la route pour rejoindre le village de Poleymieux au fond du
synclinal puis remonter sur les sommets de la Croix Rampau où j'ai
heureusement pu constater que les buis de ce secteur, jadis honorés par les
druides celtes, paraissaient encore indemnes et pouvaient inciter à un plus
d'optimisme.

J'espère que cette alerte, lancée tôt, permettra aux autorités compétentes
(Syndicat Mixte des Monts d'Or ?) d'envisager de réagir, à temps et de
manière ciblée, afin limiter les risques d'une prolifération aussi
catastrophique que celle survenue l'été passé en Alsace
, dans la totalité
des 10 ha de la forêt naturelle de buis du Buxberg aujourd'hui anéantie. Je
reste à votre disposition pour en reparler d'ici le 13 juin.

Meilleures salutations

Jean-Yves Barbier
10, rue Docteur Jean Barbier
69110 Sainte-Foy-lès-Lyon
Mob. 07 62 14 35 60

:arrow: VOIR aussi la galerie de photos 2013 de la forêt défoliée du Buxberg
https://picasaweb.google.com/brua.chris ... directlink
Ce lien a été fourni à Jean-Yves Barbier par Christophe BRUA 07 82 31 25 79
Président de la Société Alsacienne d'Entomologie
7 rue d'Adelshoffen
67300 SCHILTIGHEIM
Site http://www.societe-alsacienne-entomologie.fr
et page très intéressante sur le problème à
http://soc.als.entomo.free.fr/pyrale_du_buis.html
Paul Vincent
 
Messages: 2560
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54




Retourner vers Archives de "Dans l'ACTUALITE"

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron